AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
On prépare la nouvelle Saison, un peu de patience !
Le flood est ouvert pour tous les inscrits !!
Et quelques jeux vous attendent,
n'hésitez pas à en rajouter !!!!

Partagez | .
 

 Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Lun 27 Mai - 20:37


Robin Vahan SYKES
.
.
.
NOM SykesPRÉNOM(S) Robin Vahan ÂGE ET NATIONALITÉ 19 ans, français SITUATION ET ORIENTATION AMOUREUSE Célibataire et hétéro (ouvert d'esprit ceci dit) GROUPE Les nouveauxTYPE DE CHAMBRE Chambre simple CÉLÉBRITÉ Colton Haynes

.
.
.
Tout a commencé en novembre 93, quand une famille moyennement riche et moyennement heureuse accueillit un nouveau membre en son sein, moi. Un enfant qui grandit vite, s’attachant à son grand frère et sa mère lorsque ses parents divorcèrent. J’étais à peine âgé de 7 ans alors, et inconsciemment, cet événement allait me changer au plus profond de mon être. Je me rapprochai des filles de mon école, et liait des amitiés exclusivement féminines, effrayé par les autres garçons que je n’arrivais pas à discerner du modèle que mon père m’avait donné. Un modèle lâche, qui n’en avait rien à faire de moi. Pourtant, la garde alternée m’obligeait à me rendre chez l’être qui me dégoutait alors tant un week-end sur deux. Mais remercions le ciel, la chose ne dura pas bien longtemps. Le quarantenaire se remit vite en couple avec une brune sans saveur qui ne m’appréciait guère, et après deux ans de vie commune, la dame demanda clairement à mon père de choisir entre elle et moi, pas entre elle et ses enfants, mon frère lui ne la gênait apparemment pas, juste moi. Pour renforcer ses arguments, elle apprenait au bougre qu’elle était enceinte, et la décision était prise, je vivrais exclusivement chez ma mère quand mon frère, lui, aurait toujours le privilège de voir son géniteur.

Privé de père, ma haine contre le reste de la gente masculine, bien que grotesque puisque j’en faisais moi-même partie, ne cessa de grandir. J’étais un de ces étranges collégiens qui n’avaient pas vraiment d’amis. Quelques copains, plus de copines, et puis, elle. Elle, je l’avais rencontré au milieu de ma scolarité en primaire. La fille d’une collègue à ma mère, mon premier amour, et le seul même à ce jour. Nous avons vécu la plus mignonne des idylles durant plus de 5 ans, du CE2 à la 4ème, puis nos chemins se sont séparés lorsque l’entreprise qui embauché nos deux mères a fait faillite. La fin de notre amour ? Pas si sûr, puisque lorsque j’entrais au lycée, toujours sans véritables amis, je prenais mon courage à deux mains, et tentais de reprendre contact avec elle, via les réseaux sociaux, des lettres, etc… La tentative fut alors couronnée de succès, elle me répondit qu’elle voulait elle aussi me revoir, et la chose se fit sans tarder. Inconsciemment, je compris que la fille que je rencontrais ce jour-là n’était pas, ou plus, celle dont j’étais tombé amoureux, elle avait changé, moi aussi, mais pas dans la même direction. Qu’importe, les sentiments eux étaient toujours là, et nous nous remîmes en couple sur le champ. Ma descente aux enfers commença alors. Je perdais tout attrait pour l’athlétisme qui était jusqu’alors ma passion, et coupait ainsi les dernières bribes de vie sociale que j’avais su conserver. Elle me fit découvrir son monde, un monde sombre où les soirées trop longues côtoient des alcools trop fort, des sons trop violents et des drogues trop dangereuses. Ma belle était accro à une vilaine poudre blanche, mais rien ne pouvait me faire changer d’avis sur elle, elle était parfaite en tout point, et notre première nuit ensemble ne fit que confirmer mes pensées. Je l’aimais à n’en plus pouvoir, et plus je me donnais à elle, plus je me perdais moi-même. La vilaine poudre blanche devint bientôt aussi ma meilleure amie, et mes résultats scolaires chutaient plus rapidement que les bouteilles de verre que je vidais aux côtés de l’ange destructeur, avec lequel je vivais un amour tout aussi ravageur. Tout aurait pu continuer ainsi, et nous aurions été deux jeunes cons heureux, mais la vie est ainsi faite qu’elle ne vous laisse jamais un contrôle total de ce qui vous arrive. Un soir où ma mère m’avait interdit de sortir, j’avais réussi à faire le mur, pour la rejoindre pour une énième soirée, mais lorsque je me rendis, elle n’était pas là. Impatient, je passais plusieurs coups de fils, multipliaient les textos sans réponses, et finalement, me rendait chez elle pour la trouver. Sa mère m’informa qu’elle était passée voir son père, un être encore plus détestable que le mien, puisqu’il avait pris la sale habitude de la frapper lorsqu’elle était toute petite, juste avant que je ne la rencontre. Je me rendais donc chez le père, à pied, après une heure de marche, et la trouvait enfin, là, les yeux brûlés par les larmes. Son père était étendu dans la cuisine au milieu d’une flaque de sang, deux entailles aux niveaux des poignets. C’était elle qui l’avait trouvé comme ça, et tétanisé, elle n’avait pas pu se résoudre à appeler les secours ou répondre à mes appels. Son père s’était suicidé, sans un mot, sans explications, il était parti, c’est tout.

Après ça, ma belle s’enfonça encore plus dans les sombres démons qui la hantaient, elle devint froide, violente, et définitivement l’opposée de tout ce qui m’avait fait tomber amoureux d’elle lorsqu’elle avait 8 ans. Notre romance prit fin un soir lorsqu’elle se mit à hurler toute sorte d’inepties, prétextant que j’étais la source de tous ses malheurs, et qu’elle aurait préféré me voir mort à la place de son père. Je suis alors rentré chez moi, et j’ai tout fait pour l’effacer de ma vie, brûler ses mots, arrêter mon addiction, la supprimer de tut les répertoires possible, mais... Le souci était de taille, c’était elle ma vie. Je devais me construire une nouvelle vie. Cette résolution prit place à mon entrée en terminale. Je tentais de devenir sociable, et y parvenais presque. Je réussis à me faire quelques amis, ou plutôt quelques amies, puisque j’étais toujours aussi fâché avec mes camarades masculins, alors que ma mère se remariait avec un type dont je n’avais jamais entendu parler, rencontrer sur le net. La même année, elle donnait naissance à des jumelles, et j’entrais à l’université. Ma vie sociale prit enfin un sens, et je me lançais pour défis de me mettre au sport cette année-là. Natation, course et musculation complétait mon emploi du temps léger d’étudiant en fac, et je devenais plutôt séduisant d’après mes nouvelles amies. Quelques-unes se virent même victime de ce nouveau charme qui émanait de ce nouveau moi, et certaines étaient proche de la fille dont tous les hommes rêves, tous sauf moi, inconsciemment, je me sentais toujours comme marié à elle, cette fille, ma belle qui m’avait détruit quelques années plus tôt Cela faisait presque trois ans déjà, et impossible de tourner la page. J’étais majeur et toujours incapable de me mettre en couple avec la moindre fille, si douée, belle, drôle et gentille qu’elle soit. Afin de me vider la tête, je me donner un objectif, vivre à Londres plus tard. J’économisais sur ma bourse étudiante et sur mon travail saisonnier au maximum pour pouvoir me lancer dès la fin de ma licence, mais alors que ma deuxième année touchait à sa fin, ce petit rêve s’écroula avec mon monde. Le nouveau mari de ma mère la quitta pour une gamine de 21 ans, nous laissant sur les bras deux filles de 2 ans et demi, mais ce n’était que le début de l’effondrement, puisque quelques semaines plus tard à peine, je recevais un coup de téléphone. C’était sa mère, à elle. Elle m’apprenait que celle que j’avais aimé, celle à qui je jurais toujours fidélité alors que je ne l’avais pas vu depuis plus de trois ans, était morte d’une overdose. Depuis le jour même où nous nous étions séparés, je planifiais celui où nous nous retrouverions, ce jour magique où elle aurait arrêté ses conneries, où je l’appellerais, et où elle me dirait que je lui ai manqué, qu’il e s’était pas écoulé une seule seconde depuis sans qu’elle ne pense à moi, tout comme il ne s’était pas écoulé une seule seconde sans que je ne pense à elle. Mais non, elle était morte, partie, et je devais partir, partir à tout prix d’ici, m’échapper avant que l’étau qui se resserrait sans cesse sur ma gorge ne vienne à la séparer du reste de mon corps. Je prenais tout l’argent que j’avais pu économiser depuis deux ans, et demander à une agence de voyage de me trouver la plus belle des destinations le plus rapidement possible. Cinq jours plus tard, j’atterrissais à Bali, un paradis pour touriste en manque de soleil. J’espérais secrètement que cet endroit me changerait les idées, tout en me rendant compte que ce n’était pas de la tristesse qui envahissait finalement mon cœur, mais bel et bien un macabre soulagement…

.
.
.
PSEUDO Robzii ou StupidRobzii ÂGE 18 ans PAYS/RÉGION La France PRÉSENCE 7/7 OU NOUS AS-TU TROUVÉ sur facebooooook AUTRE CHOSE neuuuuuun !AIDES-NOUS
Code:
<vi>Colton Haynes</vi> ♡ [i]Robin V. Sykes[/i]

.
.
.


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Lena J. Leroy

Fondatrice

Arrivé le : 17/04/2013
Baignades : 496
Célébrité : Shailene Woodley
DC/TC : nope, ancienne Maybelline
Crédits : Avatar (c) infinity. | Gif (c) Tumblr | Signature (c) Alÿnea et Tumblr
Nationalité : Suisse
Âge : 22 ans
N° de Chambre : 61
(c) Tumblr

.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Lun 27 Mai - 20:43

ouiiiiiiiiiiiiiiii bienvenue !!!!

contente que tu es cédé ^^ Colton en plus !!

bon courage pour ta fiche si tu as des questions n'hésite pas Very Happy


.
.
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Lun 27 Mai - 23:04

Merci Smile J'ai fini ! Comme je suis fatigué, j'ai as vraiment bien relu, mais bon, en théorie c'est lisible quand même siffle


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Lena J. Leroy

Fondatrice

Arrivé le : 17/04/2013
Baignades : 496
Célébrité : Shailene Woodley
DC/TC : nope, ancienne Maybelline
Crédits : Avatar (c) infinity. | Gif (c) Tumblr | Signature (c) Alÿnea et Tumblr
Nationalité : Suisse
Âge : 22 ans
N° de Chambre : 61
(c) Tumblr

.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 6:17

Bienvenue à Bali
.
.
.
Bonjour Robin,

après vérification des disponibilités, nous avons le plaisir de vous informer que votre réservation a été validé, vous logerez dans la chambre numéro 2.
Au vu de votre histoire vous intégrer le groupe des Nouveaux.

eh ben, j'espère que ça lui fera du bien le soleil, je vois déjà un lien entre toi et une autre certaine demoiselle avec une histoire pas facile ^^ vous vous soutiendrez et qui sait ... ^^ En tout cas bienvenue !!!

Comme c'est une pré-validation tu ne peux pas encore RP mais tu peux créer ta fiche pour trouver des liens dès maintenant Very Happy Idem pour les scénarios, si tu en as besoin, et le flood est grand ouvert également ballon panda


Voici quelques liens utiles pour bien commencer :
www. Le Règlement
www. Le Contexte

www. Les Liens et RPs
www. Les Scénarios

Bienvenue à Bali, et profites bien de tes vacances !

.
.
.


.
.
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 7:22

Yayyy ! Merci :-) je vais squatter le flood alors ^^


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 7:44

Et Bien Bienvenue
Je suis heureuse que tu ai cédé à la tentation Very Happy


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Nohlan E. Sanders


Arrivé le : 25/05/2013
Baignades : 278
Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
DC/TC : nop pas encore !
Crédits : © Atmosphère
Nationalité : Anglaise à l'origine - Française sur les papiers
Âge : 34 ans
N° de Chambre : Je vis à Bali. Je n'ai pas besoin de chambre


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 12:55

Bienvenue o/
(j'allais le faire ce matin, mais mon téléphone m'avait lâché pluie )

Tu vas squatter le flood ? hey toi ...
Tu m'y retrouveras alors !


.
.
.


    ⊹ When I playing ...
    La vie est un voyage qui est bien préférable de faire avec un compagnon à ses côtés. Mais parfois, on perd son compagnon sur le chemin. Et le voyage devient insupportable....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 13:01

Merci à tout les deux Very Happy et ça m'arrive tout le temps aussi Nohlan xD j'te comprend !


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Nohlan E. Sanders


Arrivé le : 25/05/2013
Baignades : 278
Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
DC/TC : nop pas encore !
Crédits : © Atmosphère
Nationalité : Anglaise à l'origine - Française sur les papiers
Âge : 34 ans
N° de Chambre : Je vis à Bali. Je n'ai pas besoin de chambre


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 13:03

Les technologies c'est incroyable j'avoue xD ! Mais elles sont trèèès *****(censured word) quand elles s'y mettent é.è !


.
.
.


    ⊹ When I playing ...
    La vie est un voyage qui est bien préférable de faire avec un compagnon à ses côtés. Mais parfois, on perd son compagnon sur le chemin. Et le voyage devient insupportable....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 16:00

Oh mon dieu Colton!! J'ai pas été assez rapide, dire que je le voulais en scénario!!

Bienvenue quand même!!!


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 18:00

Ah mince, sorry Alyanna ! Heureusement il reste encore pleins de vavas masculins, et si tu veux de l'aide pour en choisir un autre à la place, n'hesite pas à me MPotter, je fais de binne propositions d'habitudes ^^


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 18:05

Hihi je t'en veux a mort! Non je plaisante mais j'exige un lien de la mort qui tue pour la peine!!
Sinon bienvenue!!!


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mar 28 Mai - 18:30

Okay on f'ra ça alors ballon panda Merci Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Mer 29 Mai - 10:19

Vouiiiii =)
Mais de rien


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Jeu 30 Mai - 21:40

Coltonnnn hann comment j'adore
Je veux un super lien trop biennnn
En tout cas amuse toi bien avec nous.


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Contenu sponsorisé



.
.
.

MessageSujet: Re: Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me   Aujourd'hui à 13:31



Revenir en haut Aller en bas
 

Ladies and Gentlemen, I unproudly present to you, Me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ladies and gentlemen, may i have your attention p-leeeeease ? ♪
» "Ladies aaaaand gentlemen ! ... I'm gonna eat you ~ ♫ !"
» My fourth adorable ladies
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'm a Baliver :: Archives :: Archives :: Saison 1 :: Les Fiches-