AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
On prépare la nouvelle Saison, un peu de patience !
Le flood est ouvert pour tous les inscrits !!
Et quelques jeux vous attendent,
n'hésitez pas à en rajouter !!!!

Partagez | .
 

 All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Lun 24 Juin - 14:39




All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle.

Elle était juste anéantie. Depuis des mois maintenant, elle s'était enfermée dans une spirale infernale, tentant de se sauver de cette noyade. Pourtant, ce vide dans son ventre, et cette douleur incessante ne cessait jamais de la quitter. Et elle pleurait. Elle pleurait comme jamais, se murant dans le silence. Elle se considérait comme un monstre, quelqu'un qui n'aurait jamais du vivre. Elle était devenue quelqu'un d'autre, quelqu'un qu'elle n'aurait jamais aimé devenir. Elle avait tout perdu : cette vie en elle, et son mari. Qui s'éloignait d'elle. Elle déglutit difficilement en rangeant ses dernières affaires dans l'armoire commune aux deux êtres : elle avait été horriblement horrible avec lui. La pire des femme. Elle baissa la tête vers son alliance, et souris. Depuis très longtemps, c'était la première fois que le sourire lui revenait. Elle se sentait revivre. Elle regarda alors autour d'elle, satisfaite d'être revenue chez elle. Elle descendit les marches d'un pas feutré, et elle s'arrêta en voyant son mari franchir la porte. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, le fixant de ses yeux bleus clairs. Et elle sourit, lorsque son regard rencontra le sien. Il devait être aussi choqué qu'elle à son retour, et elle n'hésita pas le moins du monde en s'avançant vers lui. Elle posa un doigt sur ses lèvres lorsqu'il ouvrit la bouche pour parler.

- Laisse moi parler, s'il te plait.. Je suis désolée. Ces mois horribles à te repousser, à te traiter comme un moins que rien, à m'éloigner de toi ... Tout ça pour essayer de me pardonner.. J'ai été monstrueuse avec tout le monde, et toi en particulier. Mon cœur je.. Je suis tellement désolée de tout ça, de t'avoir fais mal, d'avoir tué ton enfant.. Et maintenant, je n'ai plus envie de tout ça, c'est finis, je tourne la page. Enfin j'essaye. Je fais des efforts, j'ai décidé de me reprendre en main et .. De sauver ma vie. Notre vie. Notre mariage. Parce que tu es le seul, et l'unique homme de ma vie. Je ne veux que toi, et personne d'autre à mes côtés. Tu es juste celui qu'il me faut. Et après toutes ses excuses, je voulais te remercier. Te remercier d'avoir toujours été là pour moi, d'avoir fais des efforts, de ne pas m'avoir laissé dans cette épreuve. Je t'en serais éternellement reconnaissante. Je veux juste qu'on vive, de nouveau, comme avant ... Mi Amor ..

Elle sourit, comme jamais encore elle n'avait sourit depuis l'accident. Elle reprit son souffle, doucement, avant de poser une main hésitante sur sa joue qu'elle se mit à caresser. Elle se sentait enfin libre, vivante ; elle était enfin en face de l'homme de sa vie, celui qui n'avait jamais cessé de l'abandonner. Lui seul était sa priorité à présent. Lui, et leur amour.


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Lun 24 Juin - 15:28

<
Anaëlle & Nathaniel
Cette journée avait été assez longue pour Nathaniel qui avait dut courir un peu partout à travers la ville avant d'aller répéter. Une seule envie hantait alors son esprit, rentrer chez lui enfin plutôt se reposer. En réalité, le jeune homme n'avait plus tellement envie de rentrer chez lui, la maison dont il était le seul habitant depuis quelques temps était comme un rappel de l'enfer qu'il avait vécu mais surtout les pertes douloureuses qui l'avaient touchées ces derniers mois. Le vide, le silence, rien de plus déprimant pour ce bel auteur qui avait été coupé de toute inspiration pendant si longtemps à cause de ses sombres pensées le consumant à petit feu. Étrangement, Nathaniel avait une sensation étrange en pensant à cela, incapable d'expliquer cela il avait pourtant la sensation que quelque chose se passerait le jour-même mais ne préférant pas se faire des films et se faire de faux espoirs, il avait préféré repousser cette pensée et se concentrer sur son travail.
Il devait être donc approximativement seize heure trente lorsqu'il déboucha dans la rue où se trouvait sa maison, pensif comme toujours il se contenta de se garer dans l'allée sans vraiment faire attention à des éléments ayant pu lui mettre la puce à l'oreille. En effet, il loupa de peu la voiture de sa douce qui était garée non loin puisqu'il ne prit pas la peine de regarder ailleurs lorsqu'il prit son courrier dans sa boite aux lettres puis remonta l'allée jusqu'à sa porte d'entrée qu'il ouvrit. Nathaniel fredonnait légèrement le morceau qu'il avait composé quelques minutes plus tôt en triant rapidement les quelques publicités qu'il posa ensuite sur un meuble se trouvant à sa portée. Mais alors qu'il était encore sur le perron, le jeune homme se figea soudainement en découvrant à seulement quelques mètres de lui sa femme. Pris par la surprise et la crainte d'être en train de rêver ou qui sait, avoir une hallucination, il demeura incapable de réagir. Sa capacité de parler sembla lui revenir lorsqu'elle fut à sa hauteur mais celle-ci ne lui laissa pas même le temps d'essayer de dire quoi que se soit puisqu'elle brisa ce long silence qui hantait cette maison depuis son départ.    


Nathaniel écouta chacun de ses mots, comme envoûté par sa voix si douce et mélodieuse qui lui avait tellement manqué durant tout ce temps. Ses pensées étaient confuses, s'entrechoquaient dans sa tête mais une chose était évidente à cet instant : Aucunes excuse n'étaient nécessaire, jamais Nathaniel ne serait capable d'en vouloir à sa femme, à lui même oui c'est certain mais jamais il n'aurait pu remettre un tel poids sur les épaules de l'être frêle qu'il chérissait depuis tant d'années. Il aurait tellement aimé lui dire mais l'usage de la parole semblait l'avoir déserté, seulement capable d'admirer et d'ancrer les traits parfait de la belle lui faisant face. La sentir si près de lui, l'entendre puis son seul contact suffit à apaiser la douleur déchirante l'habitant. Anaëlle avait toujours été le remède à tout, la seule à avoir cet effet apaisant sur lui. Alors en sentant sa main contre sa joue ses yeux ne purent que se fermer un instant comme pour savourer la douceur de se contact qui confirmait bien que tout ceci était effectivement en train de passer. Le jeune musicien ne tarda pas à glisser puis venir déposer sa propre main sur celle de sa femme qu'il caressa à l'aide son pouce.    

- Oh love..
Était-il seulement parvenu à souffler avec son éternel accent britannique diablement envoûtant alors que son éternel sourire fleurissait légèrement sur ses lèvres à la simple vue du sien avant qu'il ne glisse l'un de ses bras autour de sa taille afin de l'attirer avec douceur contre lui. Il ne tarda pas à déposer sa tête contre la sienne alors que par réflexe il venait caresser avec tendresse ses cheveux de sa main libre. Une de ses anciennes façons d'agir qui ne l'avaient visiblement pas quittées même après tout ce temps.

- Tu n'as absolument pas à t'excuser, pour cela il faudrait que je t'en veuille et cela c'est totalement inconcevable. Tu n'as rien à te reprocher, vraiment rien. Enfin peut-être de m'avoir jeté une cuillère en bois à la figure lors de notre derrière dispute. Tu vises très bien d'ailleurs, je n'ai pas eu le temps de le dire..

Ses derniers propos avaient bien sure étaient ajoutés avec amusement bien que sa voix demeuraient toujours assez douce, une légère grimace habitant ses traits en revoyant cette fameuse scène qu'il voyait maintenant avec amusement toutefois. Après tout, la plupart de leur dispute avait toujours tournées à la rigolade puisqu'ils n'étaient jamais capable de s'en vouloir plus de cinq petites minutes. De plus, Nathaniel était comme ça, il ne pouvait pas s'empêcher de diminuer les choses et les montrer d'une façon plus amusante. Surtout à Anaëlle.  



codage par Palypsyla (c)


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Lun 24 Juin - 15:44


All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle

Elle était tout simplement habitée par un sentiment d'impuissance. A vrai dire, son silence l'effrayait. Avait-elle bien fais de ranger aussi vite ses affaires ? Avait-elle bien fait de revenir ici ? Elle ne savait plus ce qu'elle devait faire maintenant ... Mais lorsqu'il ferma les yeux à son contact, elle eut un regard tendre et amoureux pour celui qui faisait de sa vie un paradis sur Terre. Elle caressa doucement sa joue, un sourire tendre aux lèvres. Il posa sa main sur sa joue, et la jeune femme appuya légèrement sa tête contre cette main tant chérie : elle l'aimait. Et il était inconcevable de paraitre le contraire. En entendant enfin sa voix, enfin son murmure, elle soupira de bonheur. Cette mélodie, cet accent qui la faisait chavirer .. Tout son être entier lui avait manqué. Son sourire s'agrandit et, sûrement trop émotive, en se collant contre lui une larme lui échappa. Elle passa ses mains autour de son corps pour caresser son dos tendrement. Il posa sa tête contre la sienne, ses mains caressant ses cheveux ; elle sourit, fermant les yeux, savourant enfin ce moment de complicité tant attendu. *Oh Darling..* Elle se serra un peu plus contre lui, la tête dans son cou, lorsqu'il évoqua leur dernière dispute : elle avait littéralement péter un câble contre lui alors qu'il n'avait rien fait pour qu'elle lui en veuille.. Il en plaisantait, comme à chaque fois. Mais elle, elle en eut à ce moment même des crampes au ventre. Elle s'en voulait tellement : les insultes, les disputes, les cris, les pleurs.. Elle n'aurait jamais du être comme ça.

- Je m'en veux tellement, si tu savais.. Excuse moi Angel..

Elle déposa un délicat et doux baiser dans le cou de celui qui était sien : sa moitié, son double, son âme, sa vie. Il était tout pour elle, et elle n'était rien à côté de lui. Juste celle qui lui avais fait du mal. *Ne m'en veux pas pour la mort de notre enfant, je t'en supplie. Même si je suis seule responsable..*


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Lun 24 Juin - 20:20

<
Anaëlle & Nathaniel
- Hey, hey, hey..

Avait-il murmuré avec douceur en se reculant légèrement de sortes à pouvoir venir relever doucement son visage à l'aide de son index. Nathaniel avait ressentis son mal aise suite à l'évocation de ses fameuses disputes, mais il ne désirait absolument pas qu'elle se sente coupable. Et puis, il voulait surtout éviter toutes disputes. Glissant l'une de ses mains sur sa joue il caressa avec douceur celle-ci, de façon bienveillante alors qu'il la regardait doucement.

- Je te le redis, tu n'as pas à t'excuser. Rien de tout ce qui s'est passé n'est de ta faute, c'est arrivé malheureusement mais nous ne pouvions rien y faire, vraiment rien.

Un léger sourire vint alors prendre place sur les lèvres comme pour la rassurer, mais pas seulement. En se retrouvant ainsi face à Anaëlle, une seule pensée pour Eileen suffit à le mettre soudainement extrêmement mal à l'aise, presque mal si bien que pour cacher son malaise à sa femme il fut obligé de se dérober de sa vue.  


Tentant vainement d'éloigner ses pensées en faisant le vide, une idée parfaite vint finalement lui trotter dans la tête, illuminant par la même occasion son visage alors qu'il attrapait de nouveau les mains de sa douce dans les siennes afin de l'entraîner dans le couloir, étant donné qu'ils étaient jusqu'alors restés sur le perron.

- Mais n'en parlons plus pour ce soir.. Nous devons fêter ton retour, tu ne crois pas ?  Cette soirée t'appartient, nous ferons à tes moindres caprices. Que tu veuilles sortir pour dîner, dîner ici, quoi que se soit d'autre, je ne peux rien te refuser. Absolument rien.

Rajouta t-il avec insistante d'une voix amusée en imitant les mauvais acteurs tentant de séduire de la pire façon une femme dans les vieux films qu'ils avaient pour habitude de regarder quelques fois. Bien qu'il n'en ait jamais été vraiment fan, le jeune Nathaniel s'était toujours amusé à les caricaturer pour distraire Anaëlle, la déconcentrer du film pour ne l'avoir que pour lui.  


Alors qu'il laissait un peu de temps à celle-ci pour réfléchir, il en profita pour retirer sa femme qu'il déposa non loin avant de s'appuyer contre le petit meuble se trouvant non loin d'Anaëlle, reportant par automatisme son visage dans sa direction, son sourire habituel se dessinant de nouveau sur ses lèvres. De cette façon, il avait pu chasser ses pensées ou du moins les repousser pour plus tard, Nathaniel sentait qu'il avait besoin de cette soirée avec sa femme. Lui qui avait tellement attendu ce moment, qui l'avait espéré si fort, il ne pouvait laisser cette chance unique s'envoler. Cette soirée lui était totalement dédiée.    


codage par Palypsyla (c)


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Mar 25 Juin - 8:14


All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle

Il releva le visage de la jeune femme, légèrement mouillé par les larmes : elle s'en voulait, c'était sûr. Il posa son regard sur elle, tandis qu'elle avait fermé ses yeux pour profiter de ses caresses. Ses mains à elle s'étaient posées sur sa taille, et à présent, plus rien ne les séparait. Elle déglutit avec difficulté pendant que son mal de ventre s'envola doucement. Elle rouvrit ses yeux pour le regarder alors que les yeux du jeune homme fuyait ceux de sa femme. Elle fronça les sourcils : qu'y avait-il pour qu'il soit si distant d'un coup ? Il attrapa ses mains et lorsqu'il l'entraîna dans la maison, elle oublia ce fait, et le suivit sans rechigner. Nous atterrîmes dans le couloir puisqu'en temps réel nous étions sur le porche de la maison. Il proposa à sa femme de fêter son retour en faisant de cette soirée tout ce qu'elle voudrait. Sans pouvoir sans empêcher, un sourire coquin atterris sur ses lèvres qu'elle retira vite avant qu'il ne le voit. Elle secoua la tête et se mit à réfléchir tandis qu'il allait non loin. Que voulait-elle ? Que désirait-elle ? Elle pencha la tête vers lui, se rendant compte dans quelle situation elle était. Et elle s'avança vers lui, pour se remettre dans ses bras. Comme avant, elle était incapable de rester une minute loin de lui.


- Je veux tout. Et rien. Tant que je suis avec toi, ça me va. Cela peut être faire un plat ensemble, se mettre un film et commander une pizza. Passer la soirée à parler. Faire l'amour. Je veux tout ce que tu voudras mon Amour. Pourvu que l'on ne se quitte plus jamais.. For The Eternity..


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Contenu sponsorisé



.
.
.

MessageSujet: Re: All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle   Aujourd'hui à 4:29



Revenir en haut Aller en bas
 

All we had is gone now ♦ Nathaniel&Anaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Présentation Nathaniel Baäl [Finie >.
» Nathaniel (Terminer)
» Nathaniel Jacobs || Liens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'm a Baliver :: Archives :: Archives :: Saison 1 :: Les RPs-