AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
On prépare la nouvelle Saison, un peu de patience !
Le flood est ouvert pour tous les inscrits !!
Et quelques jeux vous attendent,
n'hésitez pas à en rajouter !!!!

Partagez | .
 

 Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Jeu 6 Juin - 11:27



Un bain de minuit hurlant
Caleb et Ariel” La soirée était aussi amusante que les années précédente, l’ambiance chaleureuse, les boissons a flot. Les femmes par paquets enfin ce n’était pas vraiment la période pour Caleb de réalisé ses flirts d’été il avait d’autres chats à fouetter. Toute cette histoire d’enterrement, de deuil, sa sœur, sa mère. Il ne voulait pas paraitre un peu triste, mais quelque chose avait changé au plus profond de lui, il pouvait l’avouer. La soirée battait son plein, mais quelque chose manquait chez Caleb, peut-être l’envie de s’amuser ou de rire, il lui manquait quelque chose au plus profond de lui, sa sœur ? Ses parents ? Quelqu’un qui l’aime ?

Il avait regardé toutes les femmes présentes à cette réunion, mais aucune envie n’était venu de courtiser une de ses gente dames, non. Un verre à la main il décida de partir de la soirée pour se diriger vers la plage, endroit de calme et de sérénité. C’était un endroit rempli de souvenirs pour Caleb, des endroits de joie, l’endroit de ses premiers râteaux, oui quand il était jeunes il s’en était pris, on ne pourrait pas le croire le voyant maintenant. Il avait bien changé en quelques années il ne faut pas mentir. Il finit son verre et le jeta, il était comme ça. Après tout il est devenue le dirigeant de la boite de son père, du coup devenue sans doute l’homme le plus riche de l’île. Enfin il ne s’en vanterais pas, a quoi cela sert d’être ce genre de personne quand on a un vide dans son cœur. Il se leva de la plage et il entendit une voix de femme qui hurler contre lui, mais pour quelle raison ? Elle se dirigea vers lui avec ses vêtements contre elle, elle le nomma de pervers, de voyeur enfin d’un mec étant venu ici pour la regarder nue : « Tu te goure complètement, pourquoi serais-je venu te regarder prendre un bain de minuit ? » La question était un peu débile, quand il la regarda elle n’était pas vilaine, mais il faisait un peu noir et l’alcool faisait un peu d’effet sur Caleb : « vu que tu le prends comme ça, je vais aussi prendre un bain de minuit. » Il se dirigea vers le bord de la plage en commençant à enlever ses vêtements.

© charney



Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Jeu 6 Juin - 11:49



Caleb&Ariel

Ce fut une belle soirée, nous avions bien ri et bien bus. Neela, Sasha et Alex étaient déjà partit chez eux quand moi je m'étais décidé d'aller faire un tour à la plage. La plage est mon endroit favoris de l'ile, c'est là que je me sens bien. C'est un endroit magique remplis de magnifique souvenir dont j'adore me souvenir. Arrivé à la plage, je me réjouis déjà de sentir le sable entre mes orteils et je regarde au loin les vagues faire des allez venus, laissant une jolie trace sur le sol que je devine puisqu'il fait noir. Il n'y a qu'un petit lampadaire pour éclairer les alentours, je regarde au tour de moi et je ne vois personne, alors je commence à me déshabiller et a courir dans l'eau. Après quelque temps, je remarque un nombre qui me fixe je cours, enfile en vitesse quelques affaires, les embarque à la main en criant. « Pervers ! Vous n'avez pas honte d'espionner les gens comme ça ». Puis soudain le jeune homme me répond qu'il ne me regardait pas, se met en petite tenue et ce jette dans l'eau. Je me sens honteuse d'avoir pensé cela et je reste là sans bouger à penser comment j'allais me faire pardonner. Puis l'homme en question reviens sur la plage et ce pose à terre. Je vais le rejoindre. « Je suis désolé, mais je préfère me méfier, une fois on m'a piqué mes affaires. » Je devrais me taire, maintenant ce parfait inconnu sait que j'aime faire des bains de minuits toute nuit fréquemment..

© .mapydew


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Jeu 6 Juin - 12:16



Un bain de minuit hurlant
Caleb et Ariel” Caleb avait sauté dans l’eau pour faire comme elle, un bon bain de minuit pour se requinquer les esprits, après tout les verres qu’il avait bu cela le ramènerait sans doute à la raison. L’eau était bonne, température idéale pour la période, Caleb n’était pas vraiment soul, mais l’alcool faisait son effet. Il revint sur la plage, attrapa ses fringue et se posa sur le sable. Il allait attendre un peu avant de les renfiler sinon il allait être trempé et il ne le voulait pas. Bon avait encore son boxer sur lui, il n’était pas nue comme un vers, peut-être l’alcool qui lui a fait oublié de l’enlever enfin bref. Alors qu’il était assit sur le sable, regardant les étoiles, la jeune femme qui lui avait hurlé dessus vint s’asseoir a coté de lui. Elle lui dit qu’elle se méfier, car on lui avait déjà piqué des fringue. Il la regarda avec un sourire aux lèvres : « tu as plus peur que je te pique tes fringue que je t’agresse, tu es bien courageuse jeune fille. » et il se mit a rire comme un fou. Il a du lui faire peur à être comme ça : « désoler piquer les petites culotte je faisais ça quand j’avais treize ans, maintenant je vole des baiser c’est beaucoup plus passionnant je dois l’avouer. » Il se remit a rire encore une fois. Elle va le prendre pour un fou si cela continue. Il la regarda de haut en bas : « mais tu es la fille qui était avec ma sœur durant la fête de bienvenue, je me présente Caleb Evans, sans doute le mec le plus fou de cette île, tout le monde doit me connaitre maintenant et toi comment dois-je te nommer ? » Elle se nomma Ariel, c’était jolie comme prénom, sous un autre jour Caleb l’aurait sans doute séduite, mais ce soir il était plus qu’éméché qu’autre chose. Il continua de regarder les étoiles : « tu savais que chaque étoiles représente une personne qui surveille ta vie et fais en sorte que tu obtienne joie et bonheur. Mon père est sans doute parmi elle, mais il doit plus surveiller ma sœur que moi. » Il ne savait pas pourquoi il sortait ça à une parfaite inconnue, cela devait être l’alcool qui faisait son effet.

© charney



Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Jeu 6 Juin - 12:35



Caleb&Ariel

Le jeune homme ce moquait gentiment de moi et comme j'ai passé l'âge d'essayai de trouver des réplique à deux francs cinquante je préfère rire de moi. J'ai toujours utilisé d'auto dérision durant les pires périodes de ma vie. Je ne dis pas que de me retrouver avec un inconnus en caleçon me fait peur, enfin dis comme-ça j'ai un peu peur. Mais j'ai toujours préfèré voir le verre à moitié pleins qu'à moitié vide. « Tu es marrants, toi. Mais je peux dire que devoir traverser la ville en sous-vêtement ce n'est pas très pratique. Surtout durant cette saison, la ville est remplie de touriste et je ne ferais pas très bonne impression ». Est si l'avocat savait que je m'amuse à prendre des bains de minuit, il ne m'autoriserait pas à obtenir la garde ma petite soeur et je dois l'obtenir. « Je suis courageuse puisque je suis encore là assise à côté d'un inconnu presque nue, je te signale ». J'ai un répondant à fleur de pot, Athéna a de meilleur réplique que moi, mais il faut dire que je n'ai jamais été douée avec les mots. « Donc tu es le mec le plus relous de l'ile ? Celui qui se prend le plus de râteau en moins de cinq minutes ! ». J'explosai de rire intérieurement, je regardais le jeune se décomposer, on ne devait pas lui parler souvent comme je venais de faire. Je le voie bien dans un bar avec une nana dans chaque bras, le genre de mec que je haie. « Tu es le frère de Sasha ? Est bien enchanté je suis Ariel Eileen Stauner, je suis la femme qui à presque tuer ta soeur avec une planche de surf. Je suis très maladroite quand je veux. » Je baisse la tête, je venais de rencontrer le frère d'une nouvelle amie et il venait de me voir en petite tenue. En gros j'ai connu la famille Evan sur la plage, cette situation aurait pu être amusante, mais non. Puis il se m'y à parler des étoiles. « C'est une façon de draguer, de jouer les philosophe ? Cela ne te va pas. Désolé de dire ça, mais je ne crois pas que quelqu'un de mort puisse veiller sur toi, les personnes qui partent ne reviennent jamais. Tu peux me croire, je connais bien ça ». Je baisse la tête en passant à Lukas, à mon père que je n'ai pas connu. « Au sujet des pères, tu peux t'en vanter d'en avoir eu un. »

© .mapydew


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Jeu 6 Juin - 13:12



Un bain de minuit hurlant
Caleb et Ariel” La jeune femme était amusant et semblait pleine de vie, elle disait que ce promenait en sous-vêtement n’était pas la joie surtout à cette période de l’année : « oh je te crois, tu ne peux pas savoir toute les conneries que j’ai fait étant enfant durant ces période de l’année. Comme me faire courser par une grand-mère avec son sac a main. Enfin j’en passe. » C’est vrai que des bêtises il en a fait pas mal du coup tout le monde le connaissait dans l’hôtel, quand il est partit cela s’est un peu estompé, mais quand il revenait les gens savait qui il était. Cela l’amusait un peu, cela ramener les gens en arrière et quand il voyait le jeune homme qu’il était devenu cela les choquait. Caleb avait parlé de courage et elle répondit qu’elle en avait vu qu’elle est a coté de lui a moitié nu : « même si je le voulais je ne pourrais pas t’attraper donc tu n’as rien à craindre, j’ai trop d’alcool dans le sang en ce moment. » Il afficha un sourire.

Elle se mit à dire qu’il était le mec le plus relou de l’île : « c’est quoi cette accusation jeune fille, je ne suis pas relou, parfois bizarre, hautain, mais pas relou. Je n’agresse pas les belles femmes pour les mettre dans mon lit loin de là. Je suis distingué voyons. » Il se mit à rire : « par contre pour l’humour je laisse à désirer souvent. » Elle devait bien rire en elle, mais Caleb n’y aurait pas fait attention. Il était dragueur avant, mais maintenant il s’était calmé, il ne savait pas vraiment pourquoi. Il décida de se présenter et quand elle le fit a son tour elle lui annonça une bonne anecdote ce qui le fit exploser de rire : « tu l’as assommé avec ta planche, c’est pas mal ça, j’ai loupé un bon truc. » cela l’avais bien fait rire, quand il la verrait, il lui balancera bien. Elle baissa la tête, cette rencontre ne devait pas la rendre joyeuse : « t’en fais pas notre rencontre restera secrète, façon demain je m’en souviendrais sans doute plus donc tu n’as rien à craindre. » Caleb parla d’étoile, mais Ariel ne semblait pas comprendre le sens de sa phrase enfin c’est ce qu’il pensait. Elle n’était pas d’accord avec lui, mais chaque personne a sa conviction : « non ce n’est pas un moyen de drague, quand on est soul on ne drague pas, on passe à l’étape suivante. Et elle se mit à dire qu’au moins il avait eu un père, il la regarda : « tu n’as pas connu le tien je suppose. Cela devait être dur, j’ai connu le mien certes, mais il devait ne pas m’aimer ou alors il m’aimer trop et je devais suivre le chemin qu’il voulait et on n’était pas d’accord sur son point de vue du coup les disputes se fait fréquemment. » Il continua de la regarder : « oublions la famille, cela fait longtemps que tu viens sur l’ile ou c’est seulement de cette année ? » Voilà ce qu’il demanda avant de regarder à nouveau la plage.


© charney



Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Lun 10 Juin - 7:25



Caleb&Ariel

Le jeune me dit qu'il s'était déjà fait courser par une petite mamie qui voulait avoir son sac à main. Il me fait rire et bêtement je ne peux m'empêcher d'imaginer la scène dans ma tête. Il semble être un homme qui souhaite profiter de la vie et c'est une chose que j'aime les gens et surtout il semble savoir ce qu'il veut et j'adore cela aussi. « C'est la période de l'année ou tout est possible ! J'adore cette période de l'année, l'île est remplie de touriste qu'on peut facilement manipulés et les flirt de vacances sont les meilleures. » Je ferme les yeux honteuses de moi d'en venir à ce sujet, de penser aussi à Lukas qui a dû refaire sa vie sans moi depuis le temps, depuis c'est trois longues années . Et encore une fois il me fit rire en disant tout simplement la vérité, la fête avait été réussie et l'alcool avait coulé à flot. Les publicitaire on bien tord les féréros n'ont rien à voir avec l'ambiance d'une fête (à moins si on parle d'une crise de foie), mais l'alcool (avec modération) peu donné vie à une soirée. Le jeune homme se défendit, alors que je venais de dire qu'il avait l'air d'un pur relou. « Je suis désolé de t'avoir outré, mais tu as la tête du gros relou qui drague en boite, pour se taper un coup d'un soir. Après, je peux me tromper, on dit bien qu'il faut ce méfier des apparencess même-si elles sont parfois peu trompeuses avec ce genre de spécimen ». Puis on parlait de sa soeur que j'avais rencontrée quelques jours auparavant. Je lui sourie quand il me dit que qu'il avait loupé quelques choses. « Tu es gentils avec ta soeur, toi. Je vois que la relation frère/soeur est bien stérotypée. » Je rigole. « Tans mieux, je ne tiens pas à m'expliquer devant Sasha que j'ai rencontré son frère à moitié nue sur la plage. » J'ai une règle d'honneur jamais les frères de mes amies. « Moi j'aurais prèfèré un père absent, un père méchant, mais au moins savoir à quoi il ressemble. Bon certaine fois cela a du bon puisqu'il peut ressembler à tout ce que tu veux. Mais quand tu es enfants que tous les enfants de ta classe ont leurs pères et que toi tu n'as personne est bien cela fait mal crois-moi. Désolé, je n'en parle jamais d'habitude, je n'aime pas ça. » Vive l'alcool cela n'est pas bon, je n'arrête pas de parler. Grr. « Cela fait 21 ans que je suis sur cette île, je ne l'ai jamais quitté et je ne ferais jamais. J'aime trop mon petit chez moi et toi ? ».

© .mapydew


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Mar 11 Juin - 19:59



Un bain de minuit hurlant
Caleb et Ariel” Caleb parlait avec une jeune femme fort sympathique, il se sentait bien à ses côtés, il s’était mit à parler de son enfance, cela le ramener un peu en enfance et il se mit à sourire tout seul. Elle parla des flirts de vacances, des touristes manipulable et cette période il faut dire que c’est la meilleure : « question manipulation, on peut dire que je ne suis pas le meilleure exemple, surtout envers les filles. Enfin c’était une période de ma vie et je préfère l’oubliais. Celle ou j’étais le parfait connard. » Caleb ferma les yeux, cette fois on pouvait dire qu’il avait touché le fond du gouffre, parler de ça à une inconnue c’était le pompom. Elle allait croire que c’était un beau salaud, mais en fait le temps l’a bien changé. A parler, La jeune femme se mit à rire, tout n’était pas perdu on dirait. L’alcool avait bien enivrait le garçon, boire trop de whisky ne le réussissait pas du tout. Il avait un peu perdu l’habitude.

D’un coup elle lança que Caleb était un relou qui emballe toute les filles qu’il croise et les mets dans son lit, cela le outra, c’était une période de sa vie peut-être, mais plus maintenant. Elle était désoler de cela, mais il avait vraiment la tête de l’emploi. Il regarde Ariel avec un œil : « ne te fie pas à l’apparence, tu as à côtés de toi l’homme devenue le plus riche de l’île, si je voulais l’hôtel pourrait m’appartenir. Enfin ça on s’en fout ce n’est pas le plus important. C’est ma sœur le plus important. » Il regarda le sable, le sujet de sa sœur vint sur le tapis, elle l’avait rencontré et lui avait raconté sa rencontre avec elle, cela l’avait bien fait marrer. Elle avait raison le stéréotype de la relation frère/sœur était fondé chez eux, mais il le fallait bien, un des deux parents n’aimait pas l’autre alors cela les a rapproché. Caleb allait être bouche cousue sur leur rencontre : « je ne dirais pas que ta une tache de naissance sur les fesses promis juré. » Il se mit à rire très fort et il devait s’arrêter, car l’alcool donnait des hauts le cœur.

Ils viennent ensuite de parler famille, le cas d’Ariel était pas super, elle avait jamais connu son père alors quand Caleb parle du sien. Il devrait plutôt se taire que de parler du sien : « pas de soucie t’en fais, ce qui se dit ici en sortira pas. » Ils vinrent ensuite de parler du temps qu’ils étaient ici, il la regarda un peu étonné : « 21 ans, mais j’aurais dû déjà te croiser alors, je vis ici depuis mon enfance, bon je suis parti un moment à cause de mon paternelle, mais bizarre qu’on se soit jamais croisé. » Cela l’étonné beaucoup qu’il ne se soit pas croisé un jour, ou alors il ne s’en souvient pas peut-être l’alcool.


© charney



Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Mer 12 Juin - 8:36



Caleb&Ariel

Je parlais à ce jeune homme comme-ci je le connaissais depuis longtemps, comme-ci nous avions été proche ou de la même famille. Je n'avais aucun problème à l'idée de lui parler de ma mère ou de mon absence de père, pour une raison dont j'ignore totalement la cause, je me sens en sécurité avec cet homme qui est pourtant un parfait inconnu. « Je pense qu'on as toute une période de nos vies dont nous sommes peu fières, nous avons tous déjà fait des choses horribles. » Je fais comme-ci j'étais méchante et froide, mais la vérité c'est que je suis une pure gentille, je ne sais pas faire de mal aux gens et même-si dès fois je fais tout pour paraître une femme forte de froide, mon véritable moi fait vite surface. Puis Caleb me dit qu'il était l'homme le plus riche de la ville et je compris tout de suite pourquoi ce nom me disait quelques choses. Mr Caleb était un homme puissant qui achetait presque toute l'ile petit par petit, sa mère avait été diffusée à la télévision et dans les journaux local que je n'avais pas lu évidemment. « Tout cela me semble évidemment, tu es un homme qui profite de son argent pour flirter avec de pauvres filles sans défenses et qui on un manque cruel de confiance en elles. Vous êtes un parfait stéréotype de gosses de riches, Mr Evans »Je ne pouvais pas en dire de même de ma petite vie, c'est à peine si j'arrivais à payer mon loyer et à garder mon emploi plus de deux mois. Mais j'essaie de vivre ma vie, au mieux quand même. Puis il fit une remarque sur une soit disant tâche de naissance sur les fesses, je fis semblant de rire et d'un ton sarcastique. « C'est fou ! Tu es si marrant ! » Et je fis une grimace. Caleb me rassura en me disant que tout ce qu'on disait ici, resterait sur la plage. « Ce n'est pas un sujet dont j'ai l'habitude d'évoquer avec les gens et surtout pas avec des inconnus ». Ma mère est le parfait exemple à ne pas suivre et elle faisait ça couramment. « Nous ne vivons pas dans la même monde aussi Mr Evans ! Nos vies sont complètement différentes ! Quand tu faisais bronzette et draguer les femmes, moi j'allais travailler pour ramener à manger a ma petite soeur. » Pendant que ma mère faisait je ne sais quoi avec je ne sais qui.

© .mapydew


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Mer 12 Juin - 10:25




Un bain de minuit hurlant
Caleb et Ariel”
La conversation avec Ariel était différente de celle que Caleb avait l’habitude de faire, c’était une conversation plus sincère, bien entendu il avait ce genre de conversation avec sa sœur, mais ça c’était avant qu’elle parte de la maison pour la fac à Londres, depuis ce jour il lui avait horriblement manqué. Tellement qu’il était parti de la maison pour ne plus supporter son paternel. C’était atroce chez lui sans sa sœur pour l’épauler et qu’il tienne le choc. Ariel avait raison dans notre vie, nous avons une période hors norme qui fait que nous ne ressemblons pas à notre vrai soi : « C’est vrai, on appelle ça la crise de l’adolescence je crois. Le mieux c’est de ne pas se voilà la face sur ce que l’on a fait, enfin c’est ce que je pense. » Caleb avait plein de défaut, mais aussi des qualités. Cela était difficile de les voir, car a cause de son père il avait enfoui ses bons côtés, seulement avec sa sœur c’était une autre histoire elle savait comment il était et il ne pouvait pas être sarcastique ou encore arrogant.

A force de parler Caleb devait dire plein de bêtises ou encore des choses qu’il ne devrait pas dire. Il avait parlé de sa richesse et il n’aurait peut-être pas dû. C’est vrai que ses parents sont célèbres, qu’ils sont passés à la TV et qu’il a hérité du poste de son père, mais bon il ne faudrait pas s’en vantait. Il regarda Ariel quand elle parla du fait qu’il profitait de l’argent et du manque de confiance chez les filles : « Mais c’est horrible ce que tu dis, je ne suis pas comme ça. L’alcool me fait des dire des bêtises, je ne profite pas trop de mon argent et je ne suis pas un stéréotype du gosse de riche très chère. » La vie de Caleb n’étais pas vraiment rose comme tout le monde pourrait le croire, son père, sa mère. Une vrai calamité, enfin il avait su s’en sortir tout seul et en utilisant l’argent de maman et papa. A partir de maintenant il ne pouvait plus trop vu le poste qu’on lui a imposé ce n’était pas gagné pour réussir. Déjà il devait changer les plans de son père, car cela ne lui plaisait. Il avait tellement de chose à penser que l’alcool aider à se sentir plus libre, erreur de plus dans la vie. Caleb fit une allusion a une tache et Ariel disait qu’il était marrant : « tu es forte pour l’ironie. » Elle n’avait rien à craindre, il serait incapable d’en parler après demain, le temps qu’il décuve cela sera oublier. Il rigola à sa réponse sur le sujet avec une inconnue, elle parla de leur différence de vie. C’est vrai qu’il avait une meilleure vie que la sienne, mais ce n’est pas pour cela qu’il ne la comprend pas : « c’est vrai j’ai eu plus de chance que toi, mais ce n’est pas pour cela que je me crois supérieur à toi. Je me suis aussi occupé de ma sœur pendant longtemps, nos parents avait beau engagé une nounou, elle n’avait pas de soutient alors j’étais là pour elle. » Il regarda l’océan.

Lorsqu’il toucha sa peau, cela était sec : « oh je vais pouvoir me rhabiller, tu pourras plus te rincer l’œil sur mon corps de rêve, mais si tu insiste je peux rester comme ça. » Il savait qu’elle allait se moquer de lui alors il commença à remettre son maillot.




© charney



Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Ariel Eileen M. Stauner

Administratrice

Arrivé le : 23/04/2013
Baignades : 747
Célébrité : Nina Dobrev
DC/TC : Dites non à la schyzophrénie
Crédits : Bazzart & Kaiji
Nationalité : Américaine
Âge : 21 ans
N° de Chambre : Chez moi


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Mer 12 Juin - 15:47

Citation :


Caleb&Ariel

Certains disent qu'il est plus facile de se livrer à un parfait étranger. Avant ce soir je n'aurais jamais cru dire ça, mais c'est vrai. Avec Caleb je me sens bien , je sens qu'il ne me fera pas de mal et je sens qu'il n'espère rien de moi en retour, ce qui est rare chez les hommes de nos jours. Je me sens calme et posé, notre conversation est sérieuse. On se livre chacun de notre côté sans en dire trop et sans gêner l'autre. Comment peut on gêner une personne que l'on connais pas ? Là et la question, la seule chose dont je suis sur c'est que je me sens bien, tranquille et que je ne dois rien. « Il faut prendre ses responsabilités, c'est beau de faire des connerie, mais les assumé c'est moins drôle. La crise d'adolescence on la fait tous, que ça soit tôt ou tard on fini par la faireCeux qu'ils ne la font pas durant leurs adolescences la font quand ils sont adultes et généralement c'est eux les relous». Je rigole en faisant un clin d'oeil à notre ancienne conversation. Je ne voulais pas vexer Caleb, là n'avait jamais été mon but, c'est juste que je connais ce genre de mec. Il couche avec la femme et le lendemain matin il la laisse seule. Ma mère en a rapporté un paquet à la maison et à force je savais les identifier à cent kilomètres à la ronde. « Désolé, si je t'ai vexé. Mais tu vois ce genre de mec je l'ai sent venir, ma mère n'attirait que je genre de mec.Chaque matin, il y en avait un autre qui fuyé par la porte après avoir passé du bons temps avec ma mère. » Je n'excuse pas ma mère, elle ne le mérite pas, mais dans le fond elle reste une femme avec un manque de confiance en elle. « J'espère me tromper, les apparences peuvent être trompeuse ! Tu n'as qu'à me prouver que j'ai torts. » Quand Caleb fit allusion à la tâche de naissance sur mon postérieur qu'il n'existe pas, je n'avais pas hésité à lui répondre avec une certaine ironie puis il admit que j'étais doué pour l'ironie. « Merci, l'ironie c'est ma marque de fabrique.» Je m'en servais beaucoup surtout avec ma mère et avec le temps j'étais devenus assez doué. Certaines fois j'arrivais à faire croire certaine personne que ce n'était pas de l'ironie. Puis Caleb commence à se dévoiler et je l'écoute puisqu'il venait m'entendre me plaindre de ma propre mère, donc lui non plus n'avait pas eu une vie de rêve. « Les parents ! On se demande quelques fois s'ils sont une quelconque utilité. La vie est une saloperie qui nous met des bâtons dans les roues pour nous faire avancer. » Je rigole. « Tu es contagieux ! » Nous regardons l'océan tous les deux puis il voulut ce rhabiller. « C'est gentil de penser à moi, mais tu peux te rhabiller ».

© .mapydew


.
.
.


Etre ta femme, porter ton enfant.
Trop souvent, ce qu’on désire le plus au monde, est justement ce que l’on ne peut pas avoir. Le désir parfois, peut vous briser le cœur, vous anéantir. Le désir peut faire de votre vie en enfer. C’est dur de vouloir quelque chose qu’on ne peut pas avoir. Mais ceux qui souffrent le plus, sont ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
.
.

Invité

Invité


.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Sam 15 Juin - 17:53




Caleb n’avait pas l’habitude de parler de sa vie ou de ses problèmes, mais l’alcool n’aidait pas vraiment pour le jeune homme, en plus c’était auprès d’une inconnue. Enfin pas si inconnue que ça vu qu’il savait qui elle était, à présent il avait le prénom en plus. Ainsi il pouvait mettre un nom sur ce doux visage. Le truc à savoir c’est que l’inconnue effraie moins que l’habitude, car la personne ne peut pas vous juger sur le coup ou alors elle donne un simple avis objectif. Sur le coup Caleb parlait de ses bêtises et de certain moment de sa vie. Ariel appela ça la crise de l’adolescence et raconte que ce sont les adultes faisant leur crise qui était des relous. Cela fit bien rire Caleb : « je crois bien qu’elle n’est pas terminé ma crise d’adolescence enfin peut-être que si vu que mon paternelle est en train de m’observer depuis les étoiles. » Caleb avait vu l’allusion un autre sujet qu’ils avaient eut, il la regarda alors et dit : « je ne suis pas un relou hein » Il avait levé son doigt comme pour dire attention jeune fille dis pas de bêtise.

Ariel avait cru avoir vexé Caleb, mais pas le moins du monde du coup elle s’excusa quand même. Apparemment sa mère était pas une sainte à l’entendre parler, Ariel avait du en voir des pas belle et des pas mures : « cela ne devait pas être facile pour toi, sachant ce que ta mère faisait. » Néanmoins elle se rattrapa un peu en disant que les apparences sont trompeuse alors Caleb répondit avec un tirage de langue tel un gamin. Il devait lui prouver le contraire, mais vu l’état de Caleb s’était mission impossible : « vu mon état actuelle je te le prouverais quand on se recroisera. » Caleb avait ensuite fait allusion à une fausse tache de naissance, elle répondit avec de l’ironie chose que Caleb avait remarqué, elle répondit que c’était sa marque de fabrique : « fais attention à ne pas te faire avoir a ton propres jeu. » Caleb l’utilisait beaucoup lui aussi quand il était jeune, rien que pour la paix surtout envers son père. Le sujet suivant était les parents et un bon débat avait été crée dessus. Ariel disait qu’ils étaient là pour nous mettre des bâtons dans les roues, cela fit naitre un sourire sur le visage de Caleb : « ils ont peut-être était crée pour ça justement. » Il rigola pour dire ensuite : « non je plaisante chaque parents est différent, certains sont là comme tu dis, mais d’autre font le contraire. » Il regarda la mer pour s’imaginer la scène.

Caleb finit par se toucher et conclut qu’il était sec et demanda à Ariel si elle voulait en profité, elle répondit qu’elle préférer qu’il se rhabille : « bien dommage pour toi, mais si c’est ce que tu souhaite. » Caleb était enfin rhabilla quand il regarda sa montre : « oh il se fait tard le soleil va pas tarder à se lever, veux-tu que je te ramène chez toi ou tu reste voir se lever de soleil ? » Il regarda la jeune femme, attendant sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
.
.
.

Contenu sponsorisé



.
.
.

MessageSujet: Re: Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel   Aujourd'hui à 4:27



Revenir en haut Aller en bas
 

Un bain de minuit hurant feat Caleb et Ariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bain de minuit • DANAEL
» [Plage] Un bain de minuit
» Bain de minuit.
» Un rapprochement (PV Samia)
» Bain de minuit | with Jersey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'm a Baliver :: Archives :: Archives :: Saison 1 :: Les RPs-